Rachat de Nokia : feu vert de la Commission Européenne

Capture d'écran 2013-12-06 15.30.31Comme attendu, la Commission Européenne vient de donner son accord au rachat des activités mobiles de Nokia par Microsoft.

Son communiqué motive sa décision avec des arguments « éclairants »🙂 dont je ne résiste pas au plaisir de vous livrer quelques exemples:

  • « Microsoft était peu susceptible de restreindre la fourniture de ses systèmes d’exploitation Windows pour dispositifs mobiles intelligents aux fabricants tiers de dispositifs après l’opération« . Ca c’est sûr ! Si Microsoft peu convaincre d’autres OEM de produire des appareils avec Windows Phone, il ne s’en privera pas… Mais bon, le problème est bien que jusqu’à aujourd’hui Microsoft a eu du mal à les convaincre ces OEM.
  • « Microsoft était peu susceptible de restreindre la fourniture de ses applications mobiles, telles que celles de sa suite Office et son application de communication Skype, aux fournisseurs concurrents de dispositifs mobiles intelligents« .  Bon là aussi, c’est vrai qu’il y a peu de risque que Microsoft se prive de développer sur les autres appareils mobiles pour les réserver à ceux de Nokia.
  • « De surcroît, un tel comportement ne produirait en aucun cas des effets anticoncurrentiels, compte tenu de la part limitée du marché qui peut être verrouillée et de la très faible position de l’entité issue de la concentration sur le marché des dispositifs mobiles intelligents« .  Pas gentil de qualifier de très faible la position de Microsoft/Nokia sur le marché des smartphones….

La Commission Européenne autorise donc le rachat des activités mobiles de Nokia par Microsoft, rachat qui va donc maintenant pouvoir passer à la phase opérationnelle. Place à l’action, nous allons enfin voir quels impacts concrets ce rachat va avoir sur les 2 acteurs et leurs organisations, et à moyen terme (nous leur souhaitons !) sur le marché.

About Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

No comments yet... Be the first to leave a reply!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s