Entretien avec Jeff Bezos, CEO d’Amazon : la CIA, les drones et pression accrue contre le monde de l’édition traditionnelle

Dans le cadre de son émission 60 minutes, CBSnews vient d’interviewer Jeff Bezos, le CEO de d’Amazon : entretien révélateur des ambitions du géant d’Internet comme on va le voir.

L’entretien ayant eu lieu la veille du « Cyber Monday » (aujourd’hui), l’entretien a commencé par quelques chiffres impressionnants : 300 éléments devraient être commandés par seconde, pris en charge par l’un des 96 « fulfillments center » répartis dans le monde entier.

Au sujet de ces centres logistiques, Jeff Bezos est très clair : la stratégie est d’en construire de plus en plus, de façon à les positionner le plus près possible des clients finaux, car le temps d’acheminement est l’un des paramètres concurrentiel le plus important selon lui. Cela permet également à Amazon de privilégier l’acheminement par camion plutôt que par avion.

Le CEO insiste dans cet entretien sur sa volonté de définir une stratégie à long terme, prenant en compte la concurrence telle qu’elle pourrait être dans 5 ou 6 ans : c’est notamment la raison pour laquelle les bénéfices de l’entreprise sont tout de suite investis dans la construction de nouveaux centres de distribution, toujours plus proches du consommateur ; à ce niveau, Jeff Bezos ne prend aucun gant quant à l’avenir réservé aux librairies et éditeurs traditionnels. Parlant de la construction de ces nouveaux centres de distribution, il indique « ..every time a new one goes up, publishers and traditional retailers shudder… », autrement dit Amazon veut faire trembler les acteurs traditionnels, condamnés selon lui par la « rupture » proposée par Internet.

Concernant ces activités AWS, l’entretien a été l’occasion d’un petit scoop : la CIA est un client important d’Amazon, qui lui même conçu un Cloud Privé. Netflix, pourtant concurrent du géant d’Internet est aussi un client important d’AWS.

La fin de l’entretien a été enfin l’occasion de revenir sur un projet à 4, 5 ans d’Amazon : l’utilisation de drones pour la livraison des colis directement chez les clients.

Jeff Bezos reconnait l’existence de nombreux obstacles à lever pour que le projet appelé Amazon Prime Air amazon-prime-air voit le jour, mais ses équipes de Recherche & Développement y travaille activement, car le marché existe réellement : 86 % des commandes d’Amazon pèsent en effet moins de 5 livres (~2,5 kg), poids que la génération actuelle des drones (Octocopters) peut livrer aisément dans un rayon de 10 milles (~15 km)

Le futur que nous réserve Amazon sera donc, comment dire, hm… efficace et bruyant 🙂

Reste à voir si nous ne regretterons alors pas la douce époque des déambulations bucoliques dans les rayons des magasins de quartier !

Publicités

2 Réponses vers “Entretien avec Jeff Bezos, CEO d’Amazon : la CIA, les drones et pression accrue contre le monde de l’édition traditionnelle”

  1. Une technologie de rupture, assurément (flux hyper-tendus, couts du véhicule et chauffeur réduits, mais aussi « zéro pollution » car moteurs électriques, …). Mais comme entendu hier à la radio, encore faudra-t-il s’assurer que le drone ne hache pas ses enfants avec ses hélices, en se posant devant la maison pour livrer le colis…

    • C’est clair 🙂 mais bon, quand on aime le progrès on est prêt à faire des sacrifices !
      Comme le disaient certains articles, il est clair aussi qu’un nouveau sport national pourra être le « tir sur drone », pour pouvoir s’équiper à moindre coût de jolis cadeaux. Et à ce moment là, peu de drones auront la possibilité de se poser sans encombre 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s