VMworld 2013 : une confiance réaffirmée dans le Cloud Hybride

WMware tient en ce moment même à San Francisco sa grande conférence annuelle : VMworld 2013.VMworld 2013

L’événement coïncide avec l’arrivée de deux nouveaux cadres dirigeants au sein de l’éditeur :

  • Tony Scott, ex-DSI de Microsoft, qui avait quitté Redmond en juin, reprend le poste similaire chez l’éditeur de Palo Alto.
  • Andy Banks, dont la trajectoire est passé par Cisco et Avaya, devient vice-président en charge de la distribution, avec notamment la responsabilité des programmes partenaires.

Coté annonces stratégiques et produits, VMWorld est tout d’abord marqué par un engagement renouvelé envers la stratégie Software Defined Datacenter (SDDC). Pat Gelsinger, CEO de VMware, a notamment réaffirmé que pour l’éditeur, la bonne approche pour l’IT est bien le modèle de Cloud hybride, avec la possibilité donnée aux entreprises de trouver le bon équilibre entre clouds privés et hybrides selon leurs contraintes et caractéristiques propres.

Comme l’indiquait Gelsinger, nombre d’entreprises continueront de construire leurs propres datacenters pendant encore certainement plusieurs décennies, notamment pour des raisons de sécurité ; et d’indiquer que les révélations d’Edward Snowden impactent la confiance dans les cloud purement public, et confirment par effet induit l’intérêt d’une stratégie cloud hybride, dans laquelle les informations confidentielles des individus et des entreprises peuvent être mises à l’abri au sein de leurs propres datacenters.

VMware renforce l’offre adossée à sa stratégie SDDC, avec les annonces suivantes :

  • NSX, une solution de « SAN virtuel », définie également comme une solution de stockage « software-defined »: ces SAN virtuels visent à transformer de multiples hôtes vSphere en un stockage partagé à haute disponibilité, supportant les SSD pour le cache en lecture, et des stratégies de provisioning de machines virtuelles selon les pré-requis en performance et disponibilité. Une béta publique de NSX devrait être disponible au 3ème trimestre 2013. Cette solution serait en grand partie basée sur les solutions Nicira rachetées l’année dernière. Optimisé pour vSphere, NSX supportera également les hyperviseurs KVM et Xen (Hyper-V figure également dans la feuille de route).
  • Version 5.5 de vSphere, vCloud suite : disponible en Q3 2013, qui permettra en particulier de bâtir une architecture SDDC, avec des améliorations sur les points suivants : sauvegarde, haute disponibilité, SSO, troubleshooting réseau, client Web, et différents supports matériels nouveaux, etc. la version 5.5 de vSphere propose également des disques virtuels de 64 TO par VM au lieu de 32 TO précédemment, et se dote d’un connecteur pour le déploiement de tâches Hadoop ou d’autres scénarios Big Data devant intégrer des milliers de machines virtuelles.

Bref, l’éditeur de Palo Alto semble en pleine santé, et plein de confiance dans sa stratégie et son avenir produits !

Publicités

Une Réponse vers “VMworld 2013 : une confiance réaffirmée dans le Cloud Hybride”

  1. La sécurité est en effet un enjeu important. Tant que les professionnels du web seront réticents à se lancer dans le cloud, celui-ci peinera à décoller selon moi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s