Des évolution sur le licensing Windows Azure

Microsoft élargit les possibilités de Windows Azure en permettant depuis le 1er juillet dernier d’utiliser les services RDS (Remote Desktop Services) sur une VM hébergée dans Azure. Auparavant cette possibilité était limitée à l’administration ou la maintenance du serveur, avec un maximum à 2 sessions simultanées.

Il reste par ailleurs toujours impossible de faire héberger des VM Windows 8 sur Azure, mais l’évolution RDS annoncée permet ainsi de faire fonctionner des VM postes de travail dans Azure, à la condition que ces VM soient hébergées dans un Windows Server (lui même hébergé, vous me suivez :)). Microsoft interdit aujourd’hui tout hébergement direct de VM Windows 7 ou 8 dans une offre de cloud public. Mais des rumeurs circulent de plusieurs mois, selon lesquelles Microsoft travaillerait à l’élaboration d’une offre DaaS (Desktop as as Service) qui offrirait des services de bureau Windows virtuel.

D’un point de vue licensing, un hébergeur ou un client qui souhaiterait mettre en place un scénario RDS sur VM Azure devra souscrire à des SALs (Subscription Access License) de RDS via un contrat SPLA ( Service Provider License Agreement). En effet les CALs RDS acquises en VL ne sont pas utilisables sur Azure, elles ne sont pas éligibles à la Mobilité de licence avec la SA (License Mobility).

Sinon les règles restent inchangées concernant les licences Windows Server (pas de License Mobility non plus pour elles), il n’est donc toujours pas possible d’utiliser ses licences Windows Server acquises en OEM ou en VL pour faire fonctionner une VM sur Azure. La redevance Azure à l’usage couvre le licensing associé, aussi bien pour le serveur que pour les utilisateurs (CAL).

Advertisements

À propos de Patrick Barriere

Directeur associé et co-fondateur du cabinet d'études Calipia. Il a occupé durant 10 années chez Microsoft différents postes dont ceux de Directeur d'Agence Grands Comptes en charge du secteur Public puis de l'industrie et de la distribution, Directeur des Opérations de la division PME/PMI. Ancien Ingénieur d'Affaires chez IBM, Patrick a débuté sa carrière comme développeur logiciel chez Jeumont-Schneider puis chef de projet chez GSI après avoir obtenu son diplôme d'Ingénieur ESIEE (1980).

Pas encore de commentaire... Lancez-vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s