Google : 10 milliards de $ au soleil

Les sociétés high tech, avec leurs « optimisations fiscales »  sont désormais dans le collimateur des états aussi bien que des médias.Google bermuda

Dernier épisode en date, Google, qui fait l’objet d’un coup de projecteur de la part de Bloomberg.

En 2011, Google aurait « économisé » 2 milliards de dollars de taxes en virant près de 10 milliards de dollars dans une île des Bermudes : cela représente le double de la somme virée 3 ans avant dans cette même île.

La démarche est tout à fait légale, et permet à Google de diminuer de moitié son taux d’imposition, selon Bloomberg.

Dans un contexte d’irritation croissante des autorités européenne et américaine, la nouvelle ne va pas forcément profiter à Google. Bloomberg enfonce le clou en rappelant que l’année dernière, l’entreprise a déclaré un taux d’imposition de 3,2% pour ses profits effectués hors sol américain (la moitié de ses ventes à l’étranger venant du territoire européen).

Lors d’une conférence de presse récente, Algirdas Semeta, commissaire à la fiscalité de l’UE, a considéré comme « scandaleux » et comme « une attaque au principe fondamental de l’équité » les évasions fiscales liées à ces pratiques de la part de grandes entreprises internationales ; des évasions fiscales qui se montent actuellement à 1,3 milliards d’Euro par an…

Advertisements

Pas encore de commentaire... Lancez-vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s