Archives des étiquettes : UWP

« Project Reunion » pour rajeunir les applications Win32 classiques

projectreunionLors de du discours d’ouverture de la conférence Build la semaine dernière, le PDG de Microsoft, Satya Nadella, avait déclaré que la société avait constaté une augmentation de 75% des minutes passées sur Windows 10 par mois, avec un milliard d’appareils actifs chaque mois fonctionnant sous Windows 10. Il en avait profiter pour « draguer » une fois de plus les développeurs en disant que cela constituait :

« une riche opportunité pour les développeurs de créer à la fois de nouvelles applications et d’étendre la portée de leurs applications existantes« …

Mais le constat est cruel, après avoir tenté pendant des années d’amener les développeurs à se concentrer sur une nouvelle catégorie d’applications de la plateforme universelle Windows pouvant fonctionner sur des PC, des consoles, des smartphones, des casques et des appareils IoT et de publier leurs applications sur le Store Windows, ce dernier reste limité. Force est de constater que les priorité des développeurs sont ailleurs, en particulier sur Android et iOS ainsi d’ailleurs que le développement Web via des PWA.

Microsoft en fait aussi le constat et le « Project Reunion », annoncée la semaine dernière, vise à fournir une plate-forme de développement unifiée pour les applications modernes UWP et traditionnelles Win32. Ces dernières, reviennent donc dans la course, où plutôt au secours du Store Windows 🙂 Pour rappel, les applications Win32, basées sur des interfaces de programmation d’applications dont les origines remontent à Windows 95, peuvent toujours être achetées et installées en dehors du Microsoft Store.

Concrètement, le « Project Reunion » proposera un ensemble commun d’API, permettant aux développeurs de mettre à jour les anciennes applications avec des fonctionnalités telles que l’interface utilisateur moderne Fluent, auparavant limitée aux applications UWP.

Microsoft reconnait implicitement qu’il n’a pas réalisé son rêve de faire en sorte que les développeurs écrivent une application qui puisse fonctionner sur une grande variété d’ordinateurs, d’appareils, de consoles et de casques Windows 10. Il est vrai que l’échec de Windows Mobile avait déjà annoncé la couleur sur la faible attractivité du Store Windows…

Si ceci vous interesse, toutes les infos sont sur le Github du projet à cette adresse

 

Windows Template Studio 3.0 est disponible

Windows Template Studio 3Microsoft vient de publier Windows Template Studio version 3.0, sa première mise à jour majeure depuis la version 2.0 qui avait été rendue disponible en avril 2018. Pour rappel cette La plate-forme a été créée en mai 2017 pour remplacer Windows App Studio et dynamiser un peu plus la création d’application pour Windows 10 face à la concurrence des application purement Web et mobiles (iOS et Android) qui drainent de nombreuses ressources de développeurs. Lorsque l’on voit la pauvreté du store officiel en nouvelles applications Windows 10 par rapport au dynamisme des Appstore et Google Play, il est urgent pour Microsoft de reprendre la main…

Cette mise à jour inclut diverses améliorations. Voici ce qu’indique Microsoft :

  • Possibilité offerte de générer maintenant une solution multi-projet. Cela permettra une meilleure réutilisation et une séparation de la logique de code. Actif sur un projet UWP et un projet .NET Core.
  • La vue de navigation horizontale remplace le modèle de navigation pivot.

On trouve aussi des mises à jours des composantes internes :

  • AdaptiveCards en v1.1.2
  • AppCenter.Analytics en v 1.12.0
  • AppCenter.Crashes en v 1.12.0
  • Services.Store.Engagement en v10.1810.16002
  • UI.Xaml en v2.0.181018003.1
  • Json en v12.0.1
  • UI.for.UniversalWindowsPlatform en v1.0.1.3

L’éditeur précise aussi dans ses notes de révision que l’on peut rencontrer des problèmes si on utilise cela avec Visual Studio 2019, car la prise en charge de plusieurs projets affichera un échec de référence NuGet. De plus, le Feedback Hub a été supprimé pour le moment.

Microsoft a également annoncé que la version 3.1 contiendra un modèle de modèle de navigation de la barre de menu, des identifiants de connexion et des fonctionnalités Azure….

 

Le mirage des applications universelles ?

Si l’on en croit les derniers bruits, Apple pourrait à son tour annoncer la possibilité de développer des applications « universelles ». Le constructeur rejoindrait ainsi Microsoft dans sa volonté de mettre en œuvre une solution sur le papier de développement d’applications fonctionnant à la fois sur iPhone, iPad et MacOS.

Le projet, dont le nom de code serait s’il on en croit le site 9to5Mac et Bloomberg, «Marzipan», devrait être annoncé à la WWDC 2018 en juin prochain et nécessiterai bien entendu les nouvelles versions de MacOS et d’iOS. L’application universelle s’adapterait ainsi à l’appareil sur lequel elle est installée, pour peu que le développeur ait fait le travail d’optimisation, en particulier l’interface Homme Machine, qui bien entendu est très différente d’une machine à une autre, entre une interface tactile d’un iPad ou d’un iPhone et l’écran du Mac, entre les capteurs présents et exploités sur un iPhone et leur absence sur Mac, et sans parler des différentes résolutions d’écran… C’est bien là que le bât blesse…

Mais revenons sur les Applications Universelles de Microsoft et sur quelques définitions et objectifs.

Qu’est qu’une application universelle Windows ?

Une application Windows universelle est formellement une application Windows qui repose sur la plateforme Windows universelle (UWP), introduite pour la première fois avec Windows 8 avec comme idée de base que les utilisateurs souhaitent que leurs expériences soient les plus cohérentes possibles sur tous leurs appareils tout en utilisant l’appareil le plus adapté ou le plus productif pour la tâche qu’ils ont à effectuer.

Mais attention la promesse originelle de Microsoft impliquait que tous ces utilisateurs utilisent des plateformes Windows : Windows 8 ou 10 sur PC ou tablettes d’une part et Windows Phone 8 ou 10 sur leur smartphone. Donc autant dire que l’approche a pris du plomb dans l’aile avec l’abandon de Windows Phone… Reste les tablettes Windows et les PC (qui de toute façon fonctionnait déjà exactement sous le même système d’exploitation…

universal

Lire la suite