Google : toujours plus d’IA et de ML

Google a publié hier 15 octobre 2020 un message présentant les nouveautés à venir concernant son moteur de recherche (la vidéo correspondante est disponible sur YouTube également). Signé par Prabhakar Raghavan, Senior Vice President, Search & Assistant, Geo, Ads, Commerce, Payments & NBU, ce message présente un aperçu des améliorations que l’IA et le Machine Learning vont apporter dans les semaines à venir aux capacités de recherche de sa plateforme.

Parmi les améliorations mises en avant :

  • une meilleure prise en compte des fautes de frappe ou d’orthographe : selon Google, une recherche sur 10 contient des fôtes d’ortografe :). Le nouvel algorithme d’analyse de l’orthographe utilisera un réseau neuronal profond pour améliorer ses capacités de déchiffrement.
source Google

Les recherches très spécifiques peuvent être les plus difficiles à réaliser, car parfois la seule phrase qui répond à votre question peut être enfouie dans une page web

P.Raghavan
  • Si l’indexation de pages web constitue la capacité de base du moteur de recherche de Google, celui-ci va maintenant être capable d’indexer des passages spécifiques dans une page. En améliorant grâce à l’IA la compréhension de de manière plus ciblée à l’intérieur d’une page complète, il sera possible de répondre de façon plus précise aux requêtes.
source : Google
  • indexation des moments clés dans une vidéo : selon Google, l’IA va permettre de mieux comprendre la sémantique profonde d’une video et de tagger ainsi les moments clés, et l’utilisateur pourra alors naviguer au travers de ces moments clés, un peu comme on parcourt les chapitres d’un livre. La fonction a commencé à être testée en début d’année et selon P.Raghavan ce sont 10% des requêtes Google qui devraient en tirer partie d’ici fin 2020.
source Google
  • la possibilité de chanter ou siffloter un air pour rechercher le nom du titre, même sans avoir de talent de chanteur ! Shazam a popularisé depuis plusieurs années l’identification de morceaux musicaux, mais qui n’a pas rêvé de siffloter l’air qu’on a en tête depuis le matin sans parvenir à mettre un nom dessus ?

Et de nombreuses autres fonctions, la recherche à partir de photos, des outils spécifiques pour les journalistes, ou l’élargissement de l’initiative Data Commons vont également tirer parti de l’IA pour améliorer l’expérience des utilisateurs. Dommage peut-être que Google ne mette pas autant d’ardeur à filtrer sur YouTube toutes les vidéos de fake news, complotistes …. 😦

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.