Archives de Tag: Lotusphere

[Lotusphere 2012] La plate-forme Cloud d’IBM en 2012

Comme nous l’indiquions dans un précédent post, des annonces autours du Cloud ont été faite par IBM lors de ce Lotusphere. Essayons de les résumer…

C’est à Bethann Cregg, VP Social Business Cloud, qu’est revenu la charge de présenter la stratégie IBM.

Tout d’abord, elle a confirmé que le Cloud était une initiative clé d’IBM dans sa roadmap 2015.

Aujourd’hui, 80% des Fortune 500 utilisent le Cloud IBM.

l’annonce marketing majeure concerne le rebranding de toutes les offres sous l’appellation SmartCloud (« Smartcloud » était déjà utilisé pour certaines offres depuis 2011, mais est  généralisé aujourd’hui):

  • LotusLive devient ainsi IBM SmartCloud for social Business.
Dans le cadre de sa volonté de promouvoir les architecture hybrides, IBM organise désormais son offre de la façon suivante :
Public Cloud :
  • SmartCloud Engage
  • SmartCloud Meetings
  • SmartCloud Connections
  • SmartCloud Notes and iNotes

Dedicated Cloud :

  • IBM SmartCloud social Collaboration for Government
  • IBM GTS SmartCloud Enterprise (qui intègre Lotus Notes Domino, Domino Utility Server, Connections, Sametime, Websphere Portal, Web Content Manager)

Ces offres Cloud viennent s’aligner sur les offres on-premises que l’on connait par ailleurs.

IBM fait état d’un momentum plus conséquent comparativement à l’été dernier :

En terme d’évolution fonctionnelles sur 2012, les détails suivants ont été donné :

  • Mise en oeuvre d’IBM Docs, d’un archivage à but juridique (eDiscovery)
  • et en parallèle, une évolution régulière des fonctions sociales, de messagerie, et de communications unifiées.

Lors du Briefing Analyste du premier jour, j’ai eu l’opportunité de demander à Kevin Rhodin (VP  Software Group) et Alistair Rennie (General Manager Collaboration Solutions) des précisions sur la roadmap Cloud annoncé dans la session précédente, car compte tenu de la pression concurrentielle imposée par Microsoft et Google, une feuille de route claire serait certainement la bienvenue pour valoriser les annonces : le peu de détails donné semble indiquer que la priorité est donnée à la plate-forme on-premise pour ce qui concerne l’arrivée sur le marché des nouvelles fonctionnalités promises pour 2012…

Publicités

[Lotusphere 2012] A propos de l’IBM Customer Experience Suite…

La stratégie Social Business d’IBM touche on s’en doute des pans assez nombreux de son offre logicielle :

  • Les offres destinées aux scénarios internes des organisations : Notes/Domino, Connections, Sametime,  etc. …et leurs déclinaisons SaaS (ex LotusLive)
  • Mais aussi la plate-forme Web d’IBM, qui embrasse elle aussi le « social business », sur avec des problématiques somme toute assez différents : construire une relation multicanale avec les internautes/consommateurs, changer la façon de faire du marketing et de la vente sur le Web : le WCM rejoint alors les thèmes du Big Data, du Social Analytics,voire le besoin de décloisonner communautés internes et externes.

Pour expliquer cette direction stratégique, IBM avait depuis un an communiqué sur son projet NorthStar, démontrant les évolutions de sa plate-forme IBM Customer Experience Suite.

Celle-ci a logiquement une place importante dans ce Lotusphere 2012. Larry Bowden – Vice President Web Experience Software– est intervenu en General Session pour éclaircir l’horizon 2012 :

L’évolution de la plate-forme Web est guidée par les constats suivants :

  • 30% des clients abandonnent les sites dans les 5 premières secondes de leur visite, rendant nécessaire la mise en place de capacités analytiques quasi-temps réel pour comprendre et réagir aux comportements utilisateurs.
  • Nécessité d’adresser les mobiles, de plus en plus utilisés pour naviguer, et acheter.

L’IBM Customer Experience Suite entend prendre en charge ces nouveaux challenges.

La béta d’une évolution importante est disponible, incluant les composantes suivantes :

  • Portal & Community,
  • Web Content Manager
  • Web Experience Factory

La démonstration de Larry Bowden a mis en évidence les points suivants:

  • Depuis un iPad, démonstration des capacités de mise en page dynamique (ex : passage portrait/paysage)
  • La plate-forme propose de fonctions de syndication très complète (Twitter, Facebook), et des DAM (Digital Asset Management) avancées.
  • Securité : audit trail sur chaque page,
  • Integration de la gestion de contenu, permettant des scénario de glisser/déplacer de texte, vidéo, à des fins de publication.
  • Bouton « commentaires : permet de faire des annotations graphiques sur l’écran
  • Fonctions d’analyses « in context »
    • Sales metrics dans le contexte des produits présentés dans la page, avec drill-down
    • Social Analytics également in situ, et Sentiment analysis (drill-down)

Le gap entre l’interne et l’externe est comblé par la remontée de fonctions Sociale de Connections dans le portail web :

  • Tagging et rating,
  • Possibilité de créer une communauté englobant des participants internes et des internautes, en consommant depuis le portail des templates Connections.
  • Des portlets permettent de faire émerger dans le portail des composants sociaux de Connections tels que des blogs, la présentation des membres d’une communauté, etc. (Le composant Experience Factory permet d’étendre et développer ce genre de portlet).

Bref, la “Customer Experience Suite” prend une place importante dans la stratégie globale Social Business d’IBM : à suivre de près en 2012, au même titre que l’évolution de Connections !

[Lotusphere 2012] comme si vous y étiez…

Avec des photos, c’est toujours plus facile d’appréhender l’ambiance régnant dans un évènement tel que le Lotusphere.

Voici tout d’abord une vue panoramique de la salle des plénières du Dolphin, à la fin de la session :

Vue partielle du petit déjeuner, pris en toute intimité :

Et enfin quelques vues en dehors des salles :

[Lotusphere 2012] En direct du Briefing Presse & Analystes

Le Briefing Presse & analystes vient de se terminer, à laquelle j’étais convié (billet rédigé en cours de session)

Animé par Mike Rhodin, Senior Vice President du Software Solutions Group, ce Briefing a apporté quelques compléments d’informations intéressants par rapport au contenu des sessions.

Tout d’abord à propos de la transformation de l’organisation des développements logiciels au sein de ses équipes : Mike Rhodin confirme  qu’en phase avec la stratégie d’harmonisation et de convergence des solutions logicielles, IBM réorganise ses équipes produits en les décloisonnant.

Ses équipes en charge des solutions de Social Analysis, de Content Management, de Web Experience, etc…. travaillent désormais main dans la main.

Autre point développé, relatif aux conséquences de la largeur fonctionnelle de la plate-forme Social Business : IBM est conscient que le succès de cette nouvelle plate-forme passe par la nécessité d’une intégration dans un monde hétérogène, les organisations ne pouvant/voulant pas s’équiper de la plate-forme complète. Ce constat explique la place – clé – du travail effectué par IBM pour participer activement à l’établissement des standards d’interopérabilité liés aux médias sociaux (tel que OpenSocial ou Activity Stream), ou à supporter des standards existants (plusieurs sessions, notamment analystes sur ce sujet).

La « componentisation » (désolé pour horrible néologisme) est également stratégique pour IBM pour accélérer l’adoption de ses nouvelles technologies (ex : les nouveaux gadgets de Connections vNext).

Une analyste du Gartner Group note deux points importants, suite à ce que nous avons vu des sessions de ce Lotusphere :

  1. Un an après l’annonce de la stratégie Social Business, l’analyste note le coté très rassurant du nombre important de témoignages clients significatifs autours de Connections (Nota : la session de ce matin était uniquement consacrée à ça par exemple)
  2. Ces témoignages ont systématiquement montrés que les Metrics mis en place par les clients pour analyser le succès des projets étaient d’ordre tactiques, relativement courts terme. Aucun n’a encore mis en place de KPI qualitatifs qui nécessitent un grand recul. Mike Rhodin reconnait que toutes les bonnes pratiques à ce sujet doivent encore mûrir. Un bon indicateur sur la maturité du marché…

Sur une question de la salle, une répartie marqué de Mike Rhodin à méditer 🙂 (cf nos articles sur le sujet) « Email will be part of social Business » (Mike fait référence notamment aux fonctions « social Mail » à venir dans la feuille de route)

Enfin, Mike Rhodin explique que rebranding global auquel nous assistons, faisant disparaître la marque Lotus, est une décision Business lié au fait que la marque Lotus en elle-même n’est plus « porteuse » en tant que telle (« customers go to Microsoft shop)

Une belle session « off » en substance…

[Lotusphere 2012] des nouvelles de la stratégie UCC d’IBM

Lors de la première journée de ce Lotusphere 2012, IBM a également donné quelques informations intéressantes concernant l’évolution de sa stratégie UCC (Unified Collaboration and Collaboration) sur 2012.

En revenant tout d’abord sur l’année 2011:

  • 4 versions de Sametime ont été mises sur le marché en 2011, avec notamment en novembre la version dite « 8.5.2 IFR I », dont un apport original a été la virtualisation de SUT (Sametime Unified Telephony)
  • IBM propose désormais un client complet de Sametime pour iPhon et iPad, ainsi qu’Android.
  • En chiffres : une base installée de 29,5 millions de sièges ; l’année dernière, IBM se targue que 30% de sa nouvelle base installé concernait des utilisateurs sous Outlook; 1/3 des global fortune 50 utilisent Sametime

Au niveau de la stratégie future, 4 lignes directrices conditionnent la feuille de route :

  1. Plate-forme Sociale : aller vers une plate-forme intégrant les modes de communications « sociaux »
  2. « Rich communication a tout moment en tout lieu »: cela passe par un support le plus large de la mobilité, un accès complet – y compris vidéo- aux services UCC via le Web, le support d’H264.
  3. Les Mobiles devices sont considérés comme interfaces de prédilection: apps native Android et iOS, distribution via les Apps Store
  4. Enfin, le cloud qui doit compléter les modes de déploiements : SUT en tant que Service, leverage de la plate-forme SmartCloud Enterprise+, convergence des expériences on-premise et Cloud.