archive | virtualisation Flux RSS pour cette section

[Conteneurs] La préversion publique d’Azure Dev Spaces est disponible

kubernetes-logo-660x330Microsoft a annoncé la disponibilité de la préversion publique d’Azure Dev Spaces, qui apporte une expérience de développement natif du cloud pour Azure Kubernetes Service (AKS), avec la possibilité de travailler en équipe sur les applications tout en restant connecté au cloud.

Pour rappel, et comme nous l’avions évoqué lors du Briefing Calipia n°25, Kubernetes est un système open source qui s’impose rapidement comme le système d’orchestration de conteneurs, en simplifiant le déploiement, la mise à l’échelle et les opérations. Il s’exécute dans divers environnements, y compris sur site, ainsi qu’au sein de solutions de cloud, telles qu’Azure Container Service (ACS) de Microsoft qui s’est avéré un grand contributeur au projet Kubernetes et a développé également des logiciels pour faciliter l’utilisation de la technologie d’orchestration de conteneurs par les développeurs.

Outre le fait que Microsoft a rejoint la Cloud Native Computing Foundation l’année dernière pour accélérer le déploiement et l’adoption de Kubernetes, notons que c’est Brendan Burns, co-créateur de Kubernetes, qui dirige maintenant les projets de conteneur d’Azure. Microsoft a également fait l’acquisition de Deis, une entreprise à la base de plusieurs outils Kubernetes open source.

L’une des dernières initiatives pro-Kubernetes de Microsoft a été le lancement en octobre dernier d’un nouvel Azure Container Service (ACS) qui se concentre désormais sur Kubernetes. Il a été d’ailleurs lancé sous l’acronyme AKS au lieu d’ACS. Le « K » ici a été mis pour Kubernetes, en vue d’indiquer les nouvelles priorités de Microsoft concernant cette technologie de conteneurs qui n’est certes que de la virtualisation d’applications, mais qui est une étape importante vers une stratégie d’évolution des datacenters et en étant un facilitateur d’une refonte des logiciels sous la forme de micro-services qui permettent de créer des applications à l’échelle du cloud qui sont évolutives et durables, où chaque micro-service peut être géré et mis à jour indépendamment. Pour les équipes de développement, un avantage clé de ce modèle est qu’il permet de faire du parallélisme dans le développement.

Cependant, les micro-services introduisent de nouveaux défis tels que :

  • Comment travaillez-vous sur votre service quand il dépend d’autres services qui sont également modifiés en même temps ?
  • Comment établissez-vous une base de référence sur laquelle tous les membres de l’équipe peuvent travailler jusqu’à ce qu’ils soient prêts à engager des changements ?
  • Puisque votre micro-service, par sa conception, ne gère qu’une fonctionnalité spécifique requise par l’application, comment testez-vous les modifications de bout en bout ?

Pour adresser ces différents problèmes Microsoft propose donc Azure Dev Space permettant de créer des applications natives cloud sur AKS en créer les artefacts requis pour générer et exécuter votre code dans un conteneur, tel que Dockerfile. Cela permet de conteneuriser rapidement une application. Le code est ensuite synchronisé avec le cloud, où il est construit et déployé en tant que conteneur dans AKS.

Azure dev spaces

Il est ensuite possible d’éditer et de déboguer ce code comme si tout fonctionnait localement et sans avoir à installer l’outil Docker ou Kubernetes ou même en connaitre les concepts tels que Dockerfiles ou Helm charts.

Une nouvelle préversion de Windows Server 2019 (et Hyper-V Server) est disponible

Après une première préversion en Mars, Microsoft a publié le build 17692 de Windows Server 2019, qui apporte de nouveaux outils et améliorations avec notamment l’ajout de la première préversion de Microsoft Hyper-V Server et l’apparition de System Insight.

On peut noter que Microsoft offre à l’occasion de ce programme bêta des clés d’activation gratuites illimitées et utilisables avec les différentes versions de Windows Server 2019 que l’on peut télécharger en étant inscrit au programme Windows Insider.

Hyper-V Server

Assez naturellement, Microsoft propose le premier aperçu de Microsoft Hyper-V Server 2019, un produit autonome qui contient uniquement l’hyperviseur Windows, un modèle de pilote Windows Server et des composants de virtualisation.

La technologie de l’hyperviseur Windows dans Microsoft Hyper-V Server est identique à celle du rôle Hyper-V sur Windows Server. Ainsi, une grande partie du contenu disponible pour le rôle Hyper-V sur Windows Server 2016 s’applique également à Microsoft Hyper-V Server.

System Insight

System Insights est une nouvelle fonctionnalité qui fournit des capacités d’analyse prédictive locales à Windows Server. Ces capacités prédictives, chacune s’appuyant sur un modèle d’apprentissage automatique, analysent localement les données système de Windows Server, telles que les compteurs de performance et les événements, afin de mieux comprendre le fonctionnement de vos déploiements et de réduire les dépenses opérationnelles associées à la surveillance de vos instances Windows Server.

Étant donné que chacune de ces fonctionnalités s’exécute localement, toutes vos données sont collectées, conservées et analysées directement sur votre instance Windows Server, ce qui vous permet d’utiliser des fonctionnalités d’analyse prédictive sans connectivité au cloud.

Dans Windows Server 2019, System Insights introduit un ensemble de fonctionnalités axées sur la prévision de capacité, prédisant l’utilisation future pour le calcul, la mise en réseau et le stockage.

Vous pouvez gérer System Insights via une extension Windows Admin Center ou directement via PowerShell.

system-insights

Lire la suite