Archives de Catégorie: Productivité

Microsoft arrêtera Skype Entreprise Online en 2021

teams vs skypeMicrosoft abandonnera Skype Entreprise Online en juillet 2021 et le remplacera sans surprise par Microsoft Teams en tant que produit par défaut pour les réunions et la collaboration. Ce n’est pas une surprise certes, mais c’est la première fois qu’une date est donnée.

Alors que Skype Entreprise sera disponible jusqu’au 31 juillet 2021, Microsoft commencera à intégrer, pour les nouveaux clients Office 365, Teams comme option par défaut pour les réunions et les appels de discussion à partir du 1er septembre de cette année. Le service grand public de Skype et Skype Entreprise Server, le service destiné aux entreprises on premise, ne seront pas affectés par l’annonce d’hier. Mais nul doute que leurs jours sont comptés, comme toutes solutions on premise de ce type…Chez Microsoft et ailleurs.

Pour rappel Skype Entreprise est l’outil de réunion le plus populaire de Microsoft depuis des années, alors même que la version grand public marque le pas depuis pas mal de temps également (face à la concurrence de Whatapps, Facebook Messenger, FaceTime, etc.. Pour rappel l’acquisition de Skype par Microsoft en 2011 avait été l’un des plus importants achat de son histoire, pour un prix de 8,5 milliards de dollars.

Un nouveau Bot dans Teams met en relation des collègues au hasard…

Icebreaker, c’est le nom de ce nouveau Bot de Microsoft Teams qui se propose de rapprocher des personnes au hasard dans l’entreprise pour élargir nos rencontres internes !

À mesure que les équipes se développent, il peut être difficile de créer des liens entre collègues. Microsoft vient donc de lancer un nouveau bot pour Teams afin de faciliter cette tâche. Le nouveau bot Icebreaker organise des réunions entre collègues. Les personnes intéressées par ces réunions se joignent à un groupe dans Teams et le bot les invite tous les lundis matin au hasard. Il peut également consulter leurs calendriers pour indiquer les heures de réunion auxquelles ils sont tous les deux disponibles. C’est un outil qu’il est bien sûr possible de le personnaliser.

Capture d’écran 2019-07-04 à 14.22.23

L’outil serait né de besoins internes à l’équipe Teams elle-même et le besoin de maintenir une culture de proximité avec des équipes de plus en plus distantes depuis le lancement du produit en mars 2017 et face au succès rencontré par le produit.

Nidhi Shandilya, chef de produit senior précise : « À chaque réunion, c’était devenu un rituel d’accueillir les nouveaux membres de l’équipe et pour briser la glace de demander à chaque personne de se présenter et de partager quelque chose d’unique sur la personne assise à côté. Cela fonctionne bien dans le cadre d’une réunion physique. Mais avec une équipe en croissance à l’international , il devenait de plus en plus difficile de faire venir les personnes pour favoriser la camaraderie et la collaboration – un ensemble de valeurs dans lequel la direction des équipes accordait une grande importance et c’est ainsi qu’est né le bot Icebreaker« .

 

Microsoft revendique 13 millions de Daily Active Users pour Teams

Capture d’écran 2019-07-12 à 11.34.34.png

En guise de levée de rideau de sa conférence Inspire (rassemblement mondial de ses partenaires) à Las Vegas, Microsoft a publié pour la première des chiffres de Daily Active User (DAU) et Weekly Active Users (WAU) pour Teams. Et les a au passage comparés à ceux publiés par Slack (en fait les chiffres de Slack datent de janvier 2019 et s’élevaient à 10 millions DAU). Donc 13 millions DAU et 19 millions WAU pour Microsoft Teams. Ces mesures DAU, WAU ou MAU (Monthly Active Users) sont plus précises (et pertinentes)  que celles précédemment fournies par Microsoft (en mars 2019 à l’occasion des 2 ans de Teams) et qui indiquaient 500 000 entreprises clientes, puisque ces unités mesurent des utilisateurs actifs et s’étant donc effectivement connectés à la solution.

Microsoft profite aussi du moment pour annoncer de nouvelles fonctionnalités à venir pour Teams :

  • des alertes de réception de messages prioritaires, qui pourront pinger le destinataire toutes les 2 minutes sur son smartphone ou leur ordinateur
  • un indicateur de lecture par leur(s) destinataires des messages qui ont été envoyés`
  • la possibilité de donner plus de visibilité à un message dans le flux, grâce à des images
  • la possibilité de poster des messages sur plusieurs canaux à la fois
  • la notion de modération des canaux

Si la progression d’adoption de Teams se poursuit dans les mois à venir, la question de la gouvernance à adopter pour ce nouveau type d’outils (ceci s’applique tout autant à Slack, Workplace de Facebook) va devenir de plus en plus importante : comment capitaliser sur la masse d’informations accumulées, que faire des données associées à des Teams qui ne « vivent » plus (pour des causes de réorganisation ou de fins de projets …), comment s’assurer de faire « remonter » à la surface les infos importantes quand je suis membre de 10 équipes, chacune dotées de 5 à 10 canaux …  Pour éviter de connaitre avec ces environnements conversationnels collaboratifs la surcharge auxquels nous ont habitué les solutions de mail.

 

 

Activation automatique de Teams pour les souscriptions existantes Office 365

Capture d’écran 2019-07-03 à 11.34.20Au travers d’un anodin post de blog publié le 28 juin, Microsoft qu’à partir de juillet (maintenant donc), Teams sera activé par défaut non seulement dans les nouveaux abonnements Office 365 (comme c’est le cas depuis plusieurs mois) mais aussi dans les abonnements existants. Pour cela Microsoft va utiliser les mises à jour Office 365 prévues à partir de juillet pour procéder graduellement sur l’ensemble des installations à cette activation.

Il sera néanmoins toujours possible d’empêcher cette activation par défaut en suivant les guidelines que Microsoft propose dans un document sur le déploiement de Teams avec Office 465 Pro Plus, accessible ici.

Microsoft va finalement ajouter la version Pro de Kaizala à Teams

Vous connaissez Kaizala, nous vous en parlions sur le blog il y a quelques mois. Il s’agit d’une application clone de WhatsApp développé par Microsoft. Nous vous parlions également de l’intégration de ces fonctions à Teams, ceci devant se faire dans un relais de 12 à 18 mois. Alors quoi de neuf aujourd’hui ?

Capture d’écran 2019-07-03 à 11.04.36Pour rappel, Kaizala est une application de chat mobile pour les appareils Android et iOS dotée d’une « sécurité de niveau entreprise » et utilisant un schéma de vérification d’identité d’utilisateur avec numéro de téléphone simple (à la manière de WhatsApp dont l’éditeur s’est (très) largement inspiré. Il fournit des communications vidéo et de messagerie, ainsi que des applications intégrées, telles que des applications de formation et de petits sondages. Avec la version Pro de Kaizala ajoute des éléments tels que la gestion de groupe, la possibilité d’effacer les données de groupe des périphériques, des rapports avancés et l’accès aux API pour l’intégration dans des applications d’entreprises.

Dans son annonce de la semaine dernière, Microsoft a expliqué que ce seront finalement les fonctionnalités de Kaizala Pro qui seront ajoutées à Teams (toujours au cours des 12 à 18 prochains mois, selon l’éditeur). Cette intégration « remplacera finalement le service Microsoft Kaizala et fera de Microsoft Teams le client principal d’Office 365 et de Microsoft 365 pour la communication avec les employés internes et externes ».

D’ici la fin de l’année, les abonnés Office 365 auront accès aux « Actions Kaizala en tant qu’applications intégrées dans Teams, telles que la liste de contrôle et la formation  » D’ici la fin de l’année prochaine, ils verront « des applications personnalisées, des types de groupe flexibles et des fonctionnalités d’annuaire ouvert pour l’identité et l’authentification, qui permettent la communication avec tous les membres Teams, qu’ils soient gérés ou non dans l’Active Directory Azure »

Microsoft améliore Office pour les environnements virtualisés

Dans un post sur le blog Microsoft 365, Jared Spataro, Corporate VP Microsoft 365, annonce 4 nouvelles capacités pour améliorer l’expérience utilisateur dans le cadre d’un usage en environnement virtualité. Ces annonces sont faites dans la suite du rachat de FSLogix par Microsoft en novembre dernier.

Les 4 points mis en avant par J.Spataro sont :

  1. La technologie FSLogix est maintenant intégrée sans surcout à diverses souscriptions, avec pour objectif de fournir des performances en environnement virtualisé proche de celles en local. les souscriptions concernées sont toutes les souscriptions Microsoft 365 pour les entreprises : E3, E5 F1 et Business, mais aussi les souscriptions Windows 10 Enterprise E3/E5, Windows 10 VDA per user, Remote Desktop Services (RDS) Client Access License (CAL) et Subscriber Access License (SAL). Bref, une très large ouverture.
  2. Windows Server 2019 va offrir dans les prochains mois le mode « à la demande » pour les fichiers OneDrive, qui permet de ne synchroniser que les fichiers choisis tout en conservant la possibilité de « voir » la hiérarchie complète de fichiers.
  3. Office 365 ProPlus va être supporté sous peu sur Windows Server 2019, c’est à dire qu’il sera possible d’exécuter Office Pro Plus sur un serveur Windows Server 2019.
  4. Microsoft ajoute aussi quelques nouvelles fonctionnalités/améliorations à Outlook, OneDrive et Teams pour améliorer l’expérience utilisateur en environnement virtualisé, telles que des améliorations du mode Cache d’Outlook, un mode d’installation de OneDrive par machine, permettant à des utilisateurs de partager une application OneDrive tout en conservant des dossiers propres, même chose pour Teams.

 

Intéressantes mises à jour Outlook pour iOS

Capture d’écran . 2019-07-04 à 09.05.49

Microsoft déploie actuellement des mises à jour sur les app Office pour iOS, et en particulier 2 évolutions qui étaient attendues sur Outlook pour iOS. Avec ces nouveautés, l’usage de l’application Outlook sur iOS à la place des applis Mail et Calendrier natives d’Apple pour tous ceux qui utilisent déjà Outlook sur leur PC ou Mac (et nous sommes nombreux),  va s’imposer naturellement.

Ainsi ce sont tout d’abord les catégories Outlook qui vont maintenant être intégrées dans l’app iOS. Les catégories, ce sont ces étiquettes de couleur que l’on peut personnaliser (par ex : le rouge pour le projet mobilité, le vert pour le projet formation..) et associer ensuite à ses rdv dans son calendrier, ou à ses mails ou ses contacts. Avec la mise à jour d’Outlook pour iOS on va retrouver dans le calendrier de l’application sur son iPhone les noms et les couleurs des catégories définies sur son PC ou Mac.

Capture d’écran 2019-07-04 à 09.13.52Autre ajout qui va sans nul doute intéresser également les utilisateurs de l’application Outlook sur PC/Mac, le support des boites partagées. Cette fonction est très répandue dans les entreprises, mais jusqu’à présent il fallait passer par l’interface web d’Outlook pour accéder aux BAL partagées depuis son smartphone. Avec cette dernière mise à jour, Microsoft permet de définir dans Outlook pour iOS les BAL partagées que l’on souhaite ouvrir sur son mobile.

 

 

« Entrées précédentes Derniers articles »