Archives de Catégorie: Matériel

#CES2019 Gigabyte présente un PC portable avec un couplage à Microsoft Azure AI

Décidément ce CES est bien sur le signe de l’intelligence artificielle ! Il y en a à toute les sauces et parfois on se demande si ce n’est pas que pour des raisons marketing…

aero15Gigabyte présente sur son stand plusieurs applications d’IA utilisant leur système de cartes mères optimisées pour les datacenters. On découvre par exemple des systèmes publicitaires capables d’afficher des images en fonction de l’âge et du sexe des visiteurs… Mais l’entreprise va plus loin en annonçant le lancement du premier ordinateur portable AI au monde, « AERO 15 ». Couplé aux services Microsoft Azure Machine Learning, l’ordinateur portable est en mesure de déterminer les modèles de programme des utilisateurs et d’optimiser l’usage de la puissance du processeur et du processeur graphique. Cette technologie dite « d’optimisation passive » préfigure selon le constructeur les usages que l’on fera demain des PC portables pour optimiser la répartition puissance-énergie dépensée (particulièrement important pour la 5G).

#CES2019 : nouveau Chromebook : Dell Inspiron Chromebook 14 2-en-1

Le marché des Chromebooks aux USA se porte bien, même très bien si l’on en croit les derniers chiffres IDC. Les usages de ce type de machines ont évolué du monde de l’éducation vers petit à petit le monde de l’entreprise. Un succès pour Google qui attire de plus en plus de constructeurs avec des modèles plus originaux.

Dell chromebookPour preuve ce nouveau modèle chez Dell : l’Inspiron Chromebook 14 qui avait été annoncé à l’IFA cette année. En plus de l’exécution de Chrome OS et de la pléthore d’applications Web qui l’accompagnent, il s’agit également d’un convertible prenant en charge les applications Android avec un réel mode tablette (avec stylet intégré au châssis) qui rend certaines de ces applications plus utilisables en mode tablette (ce qui n’est pas toujours le cas des autres modèles que nous avions testés).

C’est justement dans ce mode tablette que Google veut faire la différence avec Windows 10. En effet, le mode tablette de ce dernier n’a jamais réellement décollé. Les principaux usage des tablettes Surface Pro sont… en mode portable et très rarement sans leur clavier… C’est d’autant plus important pour Google que l’éditeur délaisse depuis quelque temps Android pour le format tablette (il a abandonné les produits sous la marque Google et supprimé les pages « Tablettes » sur le site Android) lui préférant ChromeOS.

Autant le dire tout de suite, la machine Dell est très sympa à l’usage, y compris pour certaines applications Android (attention à ce qu cela résolution et le format de ces dernières soit bien adapté). L’Inspiron Chromebook 14 2-en-1 est également doté d’un processeur Intel Core i3, de (seulement) 4 Go de RAM et de 128 Go de stockage intégré. Il a un écran full HD de 14 pouces mais surtout il est proposé à un prix assez bas pour ce type de machine : moins de 600 $

#CES2019 : Un système innovant de purification de l’eau

La Startup berlinoise Mitte propose un système ingénieux de purification de l’eau du robinet reproduisant les cycles de purification naturelle de l’eau puis de sa minéralisation.

mitte-in-kitchen-01La société précise les objectifs de son produit : « L’eau peut être une source essentielle de minéraux pour le corps humain, et de nombreux minéraux ont une biodisponibilité plus élevée dans l’eau que dans les aliments, tels que le calcium et le magnésium. Cependant, d’autres systèmes de purification de l’eau éliminent d’importants minéraux sains contenus dans l’eau ainsi que des contaminants, créant ainsi une eau pure mais non saine. », « Mitte résout ce problème en utilisant des cartouches de minéraux pour reproduire le processus qui se produit dans la nature lorsque l’eau coule à travers les roches, ramassant des minéraux en cours de route. Ce procédé unique permet de récupérer tous les minéraux et oligo-éléments que les autres purificateurs d’eau éliminent, pour vous offrir une eau non seulement propre, mais également saine »

La vidéo ci-dessous explique le processus :

Alors bien sur il existe déjà de nombreux systèmes de purification pour le domicile ou l’entreprise. La Startup distingue son produit en tentant donc de reproduire toutes les étapes donnant naissance à l’eau minérale. Elle propose un petit comparatif des différentes méthodes (en précisant bien sûr que la leur est la meilleure :)).

Et bien entendu, cerise sur le gâteau, la machine est connectée et ses fonctions accessibles via une application sur son Smartphone.

Aucun tarif n’est pour l’instant indique, seul une liste d’attente est disponible sur le site.

Microsoft annonce le Surface Diagnostic Toolkit for Business

Il s’agit d’un outil destiné à restaurer toutes les fonctionnalités des machines Surface. Cet outil fait partie du package « Surface Tools for IT de Microsoft » destiné aux entreprises qui disposent donc de produits Surface.

L’outil peut être utilisé en tant qu’application de bureau ou via une console en ligne de commande. Il peut également être utilisé via un accès à distance afin que les administrateurs puissent diagnostiquer et réparer les périphériques à distance mais uniquement cette fois en ligne de commande. SDT comprend une série de tests matériels et logiciels, ainsi que la possibilité de collecter des journaux et de générer des rapports basés sur ses tests. Il peut également procéder à la réparation des fichiers système.

Le SDT peut également être distribué en libre-service pour que les employés puissent diagnostiquer et réparer eux-mêmes les problèmes sans intervention de l’Informatique Interne de la société. De plus, l’outil peut être personnalisé et déployé à l’aide de configurations spécifiques, afin de n’inclure que les outils nécessaires.

Pour en savoir plus sur la configuration de Surface Diagnostic Toolkit for Business, vous pouvez accéder à l’outil ici (en anglais uniquement).

homesdt1-e1544482807803

Un petit contrat à 480 millions de dollars pour Hololens !

L’armée américaine vient de signer un contrat avec Microsoft pour fournir jusqu’à 100 000 Hololens, à la fois pour des objectifs d’entraînement et de combat. Un joli contrat de 480 millions de dollars. Avec ce succès Microsoft conforte sa stratégie tournée vers les entreprises pour son équipement de réalité augmentée, qui sera fourni en version « militarisée » pour l’armée américaine, avec des fonctions comme la vision nocturne ou la détection thermique. Un tel marché de volume représente une première pour Hololens (et pour les autres fournisseurs de solutions de cette nature).

Si la coopération entre les acteurs de la technologies et l’armée a suscité des réactions en interne depuis 18 mois (par exemple avec Google qui s’est retiré d’un contrat avec le Pentagon), Microsoft n’a manifestement pas décidé d’abandonner ce champ à la concurrence :).

Une tablette Surface double-écran: le retour de Microsoft Courier ?

Après l’abandon de la tablette Microsoft Courier en 2011, tablette qui offrait 2 écrans, Microsoft serait en train de réexaminer sa position, en partant d’un nouveau concept connu sous son nom de code : Centaurus.

Ce nouveau facteur de forme pour un ordinateur Windows pourrait il devenir un classique, en suivant l’exemple des tablettes Surface Pro de Microsoft qui en quelques années ont largement transformé le paysage du PC, la question est posée. Compte tenu de cette expérience Surface Pro, Microsoft n’est pas illégitime pour tenter de proposer un modèle en rupture. Par ailleurs, si les usages du tactile (écran et stylet) sur un PC ne se sont pas répandus largement au sein des entreprises (même parmi celles qui ont choisi des matériels compatibles), il est une application qui permet de découvrir le potentiel de ces usages, c’est la prise de notes, avec en premier lieu l’appli OneNote de Microsoft. Un appareil Centaurus permettrait de mixer la visualisation classique Windows et la feuille de carnet OneNote. Maintenant ce ne sera sûrement pas suffisant pour motiver l’achat d’un appareil tel que celui-ci, alors que les smartphones, tablettes et autres PC ou Mac occupent déjà le paysage. Quel positionnement attendre d’un appareil double écran ?

Lire la suite

AWS conçoit les processeurs de ses serveurs

Après Apple et ses processeurs (A12 en dernier lieu), Google et ses TPU (Tensor Processing Unit) destinés à ses solutions de Machine Learning, AWS se lance également dans la conception de processeurs pour ses serveurs, afin d’obtenir une solution spécifiquement adaptée à son environnement et en particulier source d’économies (d’énergie, d’intégration …) donc génératrices de prix en baisse pour les clients finaux. Dénommé Graviton, basé sur l’architecture ARM, le processeur d’AWS est issu du rachat d’une startup (Annapurna Labs) en 2015, le fondeur de cette puce Graviton étant le taïwanais TSMC (le même qui fournit les puces à Apple). La nouveauté de cette annonce AWS est qu’elle porte sur l’intégration de processeurs ARM dans des serveurs et plus dans des smartphones ou des tablettes. Double mauvaise nouvelle pour Intel, qui voit d’une part   AWS abandonné (en partie bien sûr) ses CPU, et d’autre part ARM entré sur un domaine jusqu’à là réservé aux architectures Intel (et Risc). On peut parier que les autres acteurs du cloud public sont en train de travailler sur la même piste, et que d’ici quelques semaines, les Microsoft, Google et autres IBM annonceront des architectures ARM spécifiques pour leurs data centers publics.

« Entrées précédentes Derniers articles »