Archives de Catégorie: IA

Le marché de l’intelligence artificielle atteindra un taux de croissance composé de plus de 40% d’ici 2024

iaPour rappel Le compound annual growth rate (CGAR) ou taux de croissance annuel composé (TCAC) mesure le taux de croissance annuel moyen d’un placement sur une période de temps définie. Il est notamment utile pour comparer le retour sur investissement de deux investissements d’une durée équivalente.

Il indique ainsi ici la rentabilité des investissements des entreprises sur l’intelligence artificielle. Donc en résumé : le jeu en vaut la chandelle… Sans surprise, les progrès réalisés en matière d’algorithmes, de puissance de calcul et de capacités de stockage des données, devraient permettre au marché mondial de l’Intelligence Artificielle (IA) de se développer fortement au cours des prochaines années. Les capacité de prédiction de L’intelligence artificielle (IA) avec un niveau de précision sans précédent en intégrant une énorme quantité de données se révèlera donc particulièrement rentable pour les entreprises investissant dans ces technologies. C’est tout du moins ce que dit l’étude De Zion Market Research dont une partie est accessible gratuitement.

Cette étude met en lumière les retours sur investissement important sur deux domaines fonctionnant de concert : l’IoT et le CRM. L’Intelligence Artificielle fournira aux utilisateur de CRM des informations prévisionnelles sur leurs clients et proposera des ventes croisées opportunes pour ces derniers, augmentant ainsi le volume des ventes. C’est un des domaines important que nous avions eu l’occasion d’explorer lors de notre dernière mission au US en octobre dernier avec la visite chez Lattice Engine. Si certains désirent plus d’information, nous pouvons vous mettre en contact avec eux, ils sont présents maintenant en France et une bonne partie de leur dirigeants sont français.

Ainsi d’ici 2024, le marché mondial de l’intelligence artificielle devrait atteindre 123,28 milliards de dollars, avec une croissance du TCAC de 40,19% d’ici 2024. Seule ombre au tableau les ressources humaines nécessaire pour obtenir un tel développement : un nombre insuffisant de spécialistes en IA sur le marché mondial pourrait peser sur la croissance ou en retarder la progression.

Les robots d’Amazon

Amazon s’intéresse de près aux robots. Témoins récents, 2 actualités sur ce sujet.

Tout d’abord le test qu’Amazon vient de démarrer aux US, avec un robot (dénommé Scout) pour assurer des livraisons. Scout est un robot électrique et autonome qui doit assurer la livraison des paquets jusqu’au domicile des clients, sur le fameux « dernier kilomètre ». En phase de test actuellement dans un comté de l’état de Washington, proche du siège de la société à Seattle, Amazon a déployé 6 appareils, qui « travaillent » du lundi au vendredi et sont accompagnés d’humains pour s’assurer que tout se passe comme prévu. Scout se déplace sur l’espace public, et va donc croiser des gens, des animaux, des véhicules et toutes sortes d’obstacles.  Charge à Scout de les éviter. Ou l’inverse.

capture d_écran 2019-01-24 à 08.15.09

Ainsi dans un autre domaine d’intérêt déjà largement éprouvé d’Amazon, celui des robots utilisés dans les entrepôts de la société. L’entreprise exploite plus de 100 000 d’entre eux pour assurer une part de sa logistique. Ce qui est apparu récemment, c’est le besoin de mieux sécuriser la cohabitation entre humains et robots au sein des entrepôts. Amazon fait partie des entreprises « dangereuses » pour ses salariés, avec 7 d’entre eux décédés depuis 2013 dans ses entrepôts.  Amazon a donc annoncé la semaine dernière mettre en place un équipement à destination de ses collaborateurs (le Robotic Tech Vest, voir la photo ci dessous), destiné à permettre aux robots de repérer les humains plus sûrement et donc éviter les accidents.

Lire la suite

Intelligence Artificielle : un thème grand public :)

L’IA est décemment un thème grand public. Pour plusieurs raisons. La technologie connait depuis 3 ans des avancées spectaculaires c’est vrai, mais cela réveille également tout un tas de fantasmes et réflexions sur l’avenir de l’humain, voir de l’humanité.

Amusant de voir les grands acteurs du numériques communiquer sur le sujet, non pas seulement à destination des professionnels mais aussi à des heures de grande écoute à la télévision.

Ainsi comment échapper au spot publicitaire de Microsoft qui fait aussi le buzz sur le net, non pas pour son contenu mais pour la qualité de son doublage 🙂 Délirant lorsque l’on sait combien coute des passages TV aux heures de grandes écoutes de laisser un tel doublage réalisé avec un tel amateurisme. Les commentaires sont amusants « Grand prix du Doublage 2018 », « L’IA n’est pas au service du doublage chez Microsoft », …

Alors que l’éditeur lance une deuxième version de son spot (dont la qualité est identique à la première) on se demande si ce n’est pas l’effet comique qui est recherché ! Et dans ce cas le but est atteint.

Mais pour avoir été « aux affaires » chez Microsoft France sur ces domaines, la vérité est sans doute que la totalité du spot a été piloté depuis les USA mais que maintenant la filiale française n’a plus vraiment son mot à dire sur le résultat… et c’est bien dommage vu la qualité !

Si vous n’avez pas eu la joie de votre ce spot le voici :

Quel avenir pour Cortana ?

cortanaIl suffisait d’écouter les conférences de presse et de se balader sur les stands du CES la semaine dernière si l’ombre d’un doute subsistait : Cortana, l’assistant vocal de Microsoft a sans doute un avenir assez sombre…

Comment lutter en effet face à Amazon avec Alexa, présent dans quasiment toutes les solutions proposées dès lors qu’elles mettent en oeuvre des solutions de commandes vocales ou encore Google qui était présent sur de nombreux stands avec des personnes en bonnets blanc inscrits « Hey Google » pour rappeler que telle ou telle solutions fonctionne aussi avec l’assistant vocal du géant de Mountain View.

La solution d’Apple (Siri) rencontre aussi des difficultés, preuve en est, les ventes de leur HomePod qui n’ont jamais décollé. Samsung fait avec Bixby de la résistance en intégrant son assistant vocal sur tous ses appareils du réfrigérateur à la télévision (pour rappel cet assistant n’est toujours pas disponible en français, un programme beta vient juste d’être lancé fin décembre avec des retours pour le moins mitigés). Et je ne parle pas d’autres solutions dont la diffusion risque d’être plus confidentielle comme l’assistant vocal d’Orange Djingo. Dans ce contexte, comment un acteur comme Microsoft ne disposant plus d’offre matérielle grand public peut faire sa place sur ce marché ?

Lire la suite

Nvidia sur les terres d’Amazon et Microsoft

Nvidia vient d’ouvrir un centre de recherche en robotique à Seattle. Ce centre de recherche est basé près du campus de l’Université de Washington et sera dirigé par Le Professeur Dieter Fox. Des experts du secteur travailleront au développement de la prochaine génération de robots capables d’effectuer des tâches de manipulation complexes aux côtés de l’homme.

« Dans le passé, la recherche en robotique était concentrée sur de petits projets indépendants plutôt que sur des systèmes entièrement intégrés. Nous réunissons ici une équipe interdisciplinaire collaborative d’experts du contrôle et de la perception des robots, de la vision par ordinateur et des robots humanoïdes. » précise le professeur Dieter Fox. Le centre comptera environ 50 employés, allant des experts de l’industrie et académiques aux visiteurs du corps professoral et aux étudiants stagiaires.

Le premier scénario en cours de travail au laboratoire est un simulateur de cuisine dans lequel un robot a été construit pour effectuer une série de tâches courantes, notamment récupérer des objets dans une armoire et nettoyer une table.

Le robot utilise la plate-forme Jetson de Nvidia pour la navigation, tandis que le traitement des inférences en temps réel est géré par les GPU TITAN. Plus de détails dans cette vidéo.

#CES2019 – de l’IA pour détecter la fumée.

La société Smoke Detective vient de remporter un  Innovation Awards, avec son logiciel qui transforme des dispositifs dotés d’un appareil photo en détecteurs de fumée en utilisant pour cela de l’intelligence artificielle : une bonne idée !

Ainsi les smartphones, les moniteurs pour bébé, les caméras de sécurité et la vidéosurveillance deviennent des dispositifs pouvant être transformés en détecteurs de fumée.

smoke detective

Il existe actuellement 2,6 milliards de smartphones dans le monde et ce nombre devrait passer à environ 6,1 milliards d’ici 2020. La société propose de fournir gratuitement son application pour avoir une adoption à grande échelle et obtenir ainsi un impact sur la sécurité incendie dans le monde.

Plus d’information sur le site de l’entreprise :  www.smokedetective.com.

#CES2019 des voitures autonomes en démonstrations

AutoX, l’une des premières entreprises à offrir un service de livraison de nourriture utilisant des véhicules autonomes. L’entreprise démontre  la livraison de burger en direct avec une une voiture AutoX qui part chercher la nourriture dans un hamburger du coin, puis la dépose près du centre de convention principal (LVCC au 3225 Paradise Rd, Las Vegas).

Ce qui distingue le système AutoX des autres système sont l’utilisation de caméras peu coûteuses mais à haute résolution en tant que capteur , plutôt que sur les coûteux systèmes laser LiDAR plus courants. La détection via la caméra haute résolution d’AutoX permet à l’intelligence artificielle de détecter de petits objets mais aussi des enfants et les animaux domestiques et de voir sur plus longues distances par rapport à d’autres technologies de conduite autonome reposant fortement sur LiDAR.

« Entrées précédentes Derniers articles »